dimanche 16 juin 2013

MES NUITS AGITÉES AU LIT AVEC GEMMA ATKINSON !


Pour jouir d'un sommeil réparateur, les médecins recommandent de cesser toute activité pendant une heure, avant d'aller au lit. Je ne suis pas leur conseil et je travaille souvent à l'écriture d'un article de l'un ou l'autre de mes nombreux blogues, avant de me jeter dans les bras de Morphée. Je préfère le calme du soir, ou du début de la nuit, à l'effervescence du jour, pour composer mes textes. Question d'être plus relaxe et mieux concentré. L'inconvénient avec ce travail nocturne ininterrompu, c'est que vous l'apportez avec vous jusque sous les couvertures... Ainsi, par exemple, lorsque je me couche avec des images ou des idées pour un article visant à me moquer du Canadien de Montréal, je continue parfois mon oeuvre sur l'oreiller, même en ayant les yeux fermés. Pire que ça, si de bons "flash" ou des plaisanteries bien campées m'assaillent dans ma période de rêverie, avant que je m'endorme, je peux me tirer du lit, à trois ou quatre reprises, pour noter sur papier ce que mon imagination vient de me dicter... Pas très propice au repos complet...



Imaginez maintenant mon "problème" quand je monte un dossier sur l'une des créatures de rêve qui peuplent mes blogues consacrés aux top models de la mode (souvent mannequins pour la lingerie féminine, comme Gemma Atkinson -photo sous le titre-), championnes du monde du sport (comme Maria Sharapova dont j'ai fait le portrait récemment sur REINES DU STADE), ou conjointes des professionnels du sport (comme Alena Seredova, ci-dessus). Vous pouvez deviner ce qui se passe quand je saute directement dans mon lit après avoir fermé mon ordinateur, avec l'aide duquel je viens de faire un montage audio-visuel sur de telles beautés souvent très peu habillées ! Mes nuits sont parfois très agitées ! Mon cerveau se transforme en écran géant 3D et je revois dans ma tête toutes les photographies de ces femmes extraordinaires... Ma fascination est d'autant plus vive que je choisis toujours mes chansons ou musiques favorites pour accompagner ces diaporamas. Ces pièces musicales tournent donc en boucle dans mon subconscient pendant que défilent les images de ces filles sexy capables de faire damner tous les saints du ciel. Je répète, ce n'est pas reposant ! Ha ! Ha ! Ha !

Gemma Atkinson, cette anglaise sexy qui, ces dernières années, a réussi l'exploit unique d'exposer simultanément son corps splendide dans tous les magazines pour hommes, monopolise quasiment mes temps libres -et mes nuits !- ces temps-ci. Je me disais qu'il fallait absolument que je "ponde" un billet au plus vite pour satisfaire mes lecteurs de BELLES À CROQUER qui visitent mon site en grand nombre, mais qui n'ont rien eu de neuf à lire depuis belle lurette. J'ai trouvé un sujet passionnant en celle que ses légions d'admirateurs surnomment simplement "Gem". Mais il y a tellement de matériel et d'informations à traiter dans son cas, qu'il se peut que j'ais à publier deux ou trois articles dans autant de blogues différents ! Pendant ce temps-là, alors que mes préparatifs s'allongent, mes projets pour L'ANTI-HABS ILLIMITÉ et CH COMME DANS CHAUDRONS demeurent sur la glace, au moment où la saison de hockey bat son plein. Mes excuses aux lecteurs de ces sites. Misère.... Qu'il est difficile de plaire à tout le monde à la fois... À moins de s'appeler Gemma Atkinson !

Aucun commentaire: